bar cachés paris
Must See

Bar caché à Paris, 3 adresses incontournables pour se mettre la ruche en scred !

Les Années folles ont été pour l’Amérique du Nord l’époque de la prohibition. Pour contrer cette loi absurde, de nombreux bars clandestins se sont ouverts dans les métropoles. Et de nos jours, ces speakeasys semblent revenir à la mode.

Il y a exactement un siècle, les États-Unis décrétaient un nouvel amendement à leur Constitution. Dès lors, la vente, la fabrication et le transport de boissons alcoolisées étaient interdits à travers le pays. Cette période, appelée la prohibition, a vu décroître la consommation d’alcool au sein de la population américaine. C’est alors que sont nés les speakeasys. Comme l’indique leur nom, il s’agissait d’adresses qui ne se transmettaient que par le bouche-à-oreille. Il fallait donc connaître quelqu’un qui avait déjà visité un de ces endroits pour pouvoir s’y rendre.

De nos jours, alors que l’on se perd souvent dans toutes les variétés de boissons alcoolisées qui sont commercialisées, ces bars clandestins refont surface. Évidemment, ils ne proposent pas à leurs clients d’être de véritables hors-la-loi. Mais l’ambiance qui règne dans ces lieux permet de changer un peu des traditionnels bars. Retour sur les trois speakeasys les plus populaires de la capitale.

Le Secret 8 du Buddha, l’inception alcoolisée

Si les speakeasys modernes ne défient aucune loi, ils ont préservé tout le charme de leurs ascendants. Ainsi, le Secret 8 est un bar clandestin dissimulé… dans un autre bar ! Au cœur du légendaire Buddha-Bar, se cache donc une seconde salle. Véritable inception alcoolisée, ce speakeasy vous invite à découvrir l’un de ses dix cocktails uniques. Ils sont d’ailleurs créés par les célèbres mixologues Régis Celabe et Matthias Giroud. Mais pour accéder au Secret 8, il vous faudra déceler le mystère du Buddha.

Les rumeurs disent même que la figure divine n’ouvrira ses portes qu’aux détenteurs d’un certain code secret. Évidemment, le charme des bars clandestins réside dans leur discrétion. On ne vous révèlera donc pas quel est ce fameux mot de passe. Mais en cherchant un peu, on parie que vous serez en mesure de le trouver !

2. Le Lavomatic, l’incontournable

Les habitants de Panam connaissent forcément ce bar clandestin qui est malheureusement devenu l’un des plus populaires de la capitale. Comme son nom l’indique, il est dissimulé au cœur d’une laverie automatique. Derrière une porte mystérieuse, vous pourrez facilement accéder à sa salle colorée. Néanmoins, ne vous attendez pas à pouvoir faire votre lessive au sein de ce speakeasy !

Après avoir trouvé son entrée secrète, vous pourrez choisir où vous asseoir dans son décor atypique. Vous pourrez donc opter pour l’une des amusantes balançoires, ou ses banquettes colorées. Ainsi, vous aurez l’occasion de déguster l’un de leurs délicieux cocktails signature. Véritables découvertes alcoolisées, vous vous laisserez enivrer par leurs saveurs insolites. Par contre, attention à ne pas laisser vos vêtements tourner trop longtemps dans l’une des vraies machines qui se trouvent dans la laverie !

Le Moonshiner, pour casser la croûte

Après un bar dans un bar, et un speakeasy dissimulé dans une laverie, vous devez vous demander quels secrets vous réserve encore Panam. Vous ne serez donc pas surpris d’en apprendre plus sur le fabuleux Moonshiner. Après les décors très chics du Buddha-Bar, et le cadre plus funky du Lavomatic, place à… la pizzeria ! Il vous faudra donc entrer dans un restaurant qui ne paie pas de mine pour accéder à ce bar clandestin. Un peu comme au Secret 8, il vous faudra découvrir la porte qui mène à ce lieu mystérieux.

Mais sa discrétion n’est pas le seul atout du Moonshiner. En effet, ce speakeasy vous plongera directement à l’époque de la prohibition. Fumoirs, gramophone, décor rétro et boiseries vintages. En sirotant un de leurs extraordinaires cocktails, vous aurez l’impression de faire un bond dans le temps. Direction les années 1920, et la prohibition américaine. Vous remarquerez d’ailleurs que le secret du Moonshiner réside dans les détails. Des verres à motifs géométriques aux lampadaires, en passant par la tenue des barmans. Tout vous rappellera l’atmosphère insolite des fameuses années folles.

Commentaires fermés sur Bar caché à Paris, 3 adresses incontournables pour se mettre la ruche en scred !